Semaine 34 : détail

Cette façade aux fenêtres murées d'une rue de Lisbonne pourrait être un témoignage déprimant d'une maison fantôme. Mais ce petit détail, une fenêtre peinte en bleu électrique, change tout.

C'est comme une ouverture sur l'azur, le bleu du ciel, le bleu de la mer, le bleu de l'infini, piquant, vif. Le bleu de la vie qui continue et qui prend le dessus, Les balcons sont fleuris et les lézardes ne sont pas des plaies du temps mais des espaces offerts à la végétation.

IMG_9647

 

 

D'autres petits détails qui ont leur importance juste