J'ai étudié un roman policier avec mes élèves. Je voulais travailler sur le thème de la peur, Parce qu'ils y sont confrontés dans leur vie à différents niveaux, parce qu'ils sont petits et impressionnables, parce qu'à certains moments la peur nous entoure et je ne sais pas toujours à quels types d'informations ils sont confrontés. Donc je souhaitais qu'on puisse en parler.

Et je voulais aussi leur faire comprendre comment quelques détails anecdotiques peuvent devenir les péripéties d'une histoire terrifiante  grâce aux rouages d'une imagination débordante.

A chaque nouvelle lecture de chapitre, je leur demandais de m'écrire ce qu'ils avaient ressenti en lisant ou écoutant cet extrait.

Il y a ceux qui se la jouent "même pas peur"

 

WP_20160331_015

WP_20160331_033

 

 Et ceux qui ont eu peur....

Un peu

WP_20160331_028

 

 

WP_20160331_021

 

WP_20160331_023

 

 Beaucoup!!

WP_20160331_036

 

 

 

Et quand je leur demande ce que fait le prétendu "assassin", j'ai le choix entre un "suicideur"

WP_20160331_038

 

Et un transporteur... de viande humaine!

WP_20160403_001

 

Par contre quand je leur demande si eux aussi ils seraient allés de nuit fouiller la maison du voisin, la réponse est unanime!

WP_20160407_062

 

Peur de ultra peur., ça a le mérite d'être clair...

WP_20160407_067

 

Avec l'accent allemand ! 

WP_20160407_068

Bien raisonné

WP_20160408_002

 

Pour cette période nous attaquons le théâtre et les contes de fées, ils ne sont pas au bout de leurs émotions!!