Après la présentation du pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle (ici) il est grand temps de commencer le voyage.

Première étape, du Puy en Velay jusqu'à Conques, 12 étapes tranquilles.

1

 

Un parcours magnifique qui m'a fait traverser le Velay et ses lentilles, le Gévaudan et sa bête, la Margerie et ses champs de narcisses, l'Aubrac et ses vaches et enfin Conques dans son écrin de verdure. J'ai suivi la vallée du Lot et ses villes médiévales. C'est également le parcours qui comprend le plus de dénivelé, sous la forme de quelques douces collinettes et une belle descente sur Conques.

 

champ en Margeride

 

 

De cette première partie de pèlerinage, après les quelques hauteurs du Velay, je garde le souvenir étonnant de grands espaces où l'on ne rencontre pas beaucoup d'autochtones si ce ne sont les vaches de l'Aubrac dans leurs grands pâturages. Pas de villes importantes mais plein de villages et de rivières. Conques, qui paraît bien peuplée en saison de pèlerinage, ne compte guère plus de 70 habitants à l'année. Pourtant si on ne voit que peu de personnes dans la campagne, leur présence se fait sentir presque quotidiennement par l'offrande d'un café, d'un verre d'eau, de biscuits... J'ai même trouvé des robinets installés par les habitants devant leurs propriétés pour que les pèlerins puissent se servir. 

 

aubrac sous la pluie

L'Aubrac sous la pluie, un petit air irlandais....