Ca t'est sûrement déjà arrivé à toi aussi d'aller chez des amis chez qui ton rejeton tombe complètement in love avec un objet absolument hideux. Il te l'amène façon "Regarde maman comme c'est beau, oh la la j'aimerais trop en avoir un comme ça, si seulement je pouvais l'emmener à la maison".

Oui mais non. Tu lui expliques gentiment que ce magnifique objet appartient à tata Jacqueline, qu'elle y tient beaucoup et que de toute façon on ne prend pas des choses chez les gens.

Et tata Jacqueline (à qui on n'a rien demandé soit dit en passant) de s'exclamer que non, pas du tout, si ça lui plaît à ce petit il a qu'à l'emmener, ça lui fait tellement plaisir de lui faire plaisir....  Et c'est comme ça que tu te retrouves à ramener chez toi une peluche caniche pas nain du tout, il fait bien 50 cm de haut pour 70 de long. Il pue la poussière et son pelage n'a pas l'air bien net, et à toi ça ne te fait pas plaisir du tout. 

 

IMG_4958

 

 

Il a fini aux encombrants caché sous quelques planches d'aggloméré.

Parfois tu as le bonheur d'hériter d'un objet en fin de vie. Comme ce singe au poil fatigué et qui marche à piles. Fatiguées aussi les piles. A la base il parlait mais là je n'identifie pas très bien les sons qu'il produit : serait-ce un grésillement qui tire sur le grognement ou un crépitement de la famille des couinements? Ce problème de communication a mené la bête sur le trottoir elle aussi.

 

IMG_4957

 

Mais parfois les piles fonctionnent. Alistair a réussi à ramener cet ours plein de pastilles "appuie ici". Alors il a appuyé. Plein de fois. Pendant très longtemps, des heures de "fais moi un câlin", "t'es mon copain", "les bisous c'est tout doux". Et puis il a essayé l'oreille. Et là, l'ours se met à pleurer "Aïe tu m'as fait mal".... Ou comment traumatiser un enfant. Alistair n'a plus osé le toucher, l'ours n'a plus jamais causé. 

 

IMG_4959

 

Alors maintenant je décline poliment, "tu comprends il faut bien qu'ils comprennent que dans la vie ils ne peuvent pas tout avoir". Ca fait principe d'éducation et les gens ne discutent pas les principes d'éducation.

Mais la politesse aussi a ses inconvénients. Un jour que ma voisine me montrait un plateau à fromages qu'elle avait reçu en cadeau de mariage quelques décennies plus tôt je fis l'erreur de m'extasier sur l'objet. J'en rajoutais en soulignant l'aspect très astucieux du plateau tournant.

"Ca te plaît? Allez, tiens je te le donne. Si, si j'insiste, avec tout ce que tu fais pour moi, ça me fait plaisir".

J'ai bien essayé de lui dire que ça n'irait pas du tout avec mon service mais comme elle avait l'air partie pour du coup me fourguer le sien j'ai préféré accepter le plateau. Sans le reste.

 

IMG_6519

 

Alors, on dit merci qui?