Dans la famille Kellerman je demande :

Le père, Jonathan Kellerman

AVT_Jonathan-Kellerman_4492

C'est le premier de la famille que j'ai découvert, le plus connu également. Auteur de nombreux romans policier, il a créé les personnages d'Alex Delaware et Milo Sturgis, un pédopsychiatre et un lieutenant de police qui sont amis et enquêtent ensemble.

J'ai tout de suite adhéré à son style et à ses récits. Bon dans l'absolu j'aime beaucoup les romans policiers, mais ici non seulement les intrigues sont bien ficelées (on a vraiment du mal à lâcher son livre quand on se plonge dans ces romans!) mais il y a tout le côté psychologique qui apporte crédibilité et sérieux à l'histoire.

Jonathan (je me permets de l'appeler par son petit nom puisqu'on va parler ici de plusieurs Kellerman) a suivi à l'université un cursus de psychologie clinique pédiatrique, il a d'ailleurs écrit un livre sur les aspects psychologiques du cancer de l'enfant, et clairement ça se sent! Ses romans prennent alors une autre dimension, plus profonde, et la maîtrise parfaite des deux sujets, intrigue policière et psychologie, rend ses récits passionnants, haletants et intelligents.

C'est par celui ci que j'ai commencé (bien que ce ne soit pas le premier de la série) et depuis je n'ai pas arrêté! (Surtout que c'est un auteur prolifique et il n'y a guère à attendre entre deux opus!)

19892-gf

 

La mère, Faye Kellerman

AVT_Faye-Kellerman_8309

 

Alors je vous annonce tout de suite la couleur, je vais me montrer beaucoup (beaucoup) moins enthousiaste avec Faye. Je ne pourrais pas en parler beaucoup car je n'ai pas pu lire entier les deux livres d'elle que j'ai entamé. Ecriture simpliste, manque d'intérêt, limite neu-neu, j'avoue là ne pas avoir adhéré DU TOUT...

Son mari a bien signé quelques romans avec elle (c'est beau la solidarité conjugale!!) mais je soupçonne son nom d'avoir été rajouté pour le côté vendeur plus que pour sa participation au récit vu qu'on y retrouve tout ce que je n'aime pas de Faye et rien de ce que j'aime de Jonathan...

Bref, là pour moi c'est niet....

9782757819531

 

Le fils, Jesse Kellerman

cercle-polar-80-en-compagnie-du-surdoue-jesse-kellerman,M75919

 

J'ai commencé par son livre Les visages, j'avais bien aimé mais il n'atteint pas le niveau de son père.

Ensuite j'ai lu Jusqu'à la folie, qui m'a plutôt convaincue.

Et puis je viens de lire Bestseller, que j'ai trouvé totalement NUL.

Donc le bilan est mitigé. Je dirais qu'il se situe juste au milieu de ses parents, pas aussi doué que son père mais meilleur que sa mère. Il a encore ses preuves à faire, et j'avoue être plutôt impatiente de lire son prochain roman. Les deux premiers laissaient quand même entrevoir un certain talent pour le thriller, j'espère qu'il va rester dans cette voie (Bestseller a une intrigue politico-espionnage, ça ne lui sied pas du tout!).

 

LesVisages_original