Pour notre premier dîner dehors (celui de notre arrivée s'était fait au ryad) nous avons choisi un restaurant un peu éloigné du centre de Marrakech, dans les quartiers de la ville nouvelle.

On se dégotte un taxi, on négocie le tarif, on est trop contentes de nous, seulement 50 dirhams de payés!

Sauf que le restaurant en question est fermé, et nous voilà à pied (et en talons pour certaines) à refaire toute la route dans l'autre sens. 50 dirhams foutus en l'air...

Bon, on finit dans le restaurant La Table du Marché, où je me suis régalée d'un tajine à l'agneau, pruneaux et amandes.

table-du-marche-marrakech

 

Le lendemain matin, changement de décor, on enfile des baskets et direction la Vallée de l'Ourika. 

Après une première pause orchestrée par notre chauffeur pour nous prendre en photo devant un joli panorama (comme environ 50 autres touristes), se voir proposer une balade à dos de chameaux et une visite (forcée) d'une boutique artisanale qui fabrique et vend de l'huile d'Argan, nous arrivons à faire comprendre au chauffeur que nous souhaitons aller DIRECTEMENT à l'endroit où commencent les randonnées de l'Ourika. Des vendeurs de tisane ou de savon noir? Euh, non merci....

Mais on le laisse nous prendre en photo quand même, fermes, mais pas désobligeantes!

marrakech juin 2014 (109)

 

 

La route qui mène à la Vallée est magnifique

vallée ourika

 

Arrivées sur place nous découvrons que le local où rencontrer les guides de montagne agréés est fermé. Un monsieur aimable nous dit que nous n'avons pas besoin de guide, il va nous montrer où commence le chemin de la randonnée, et qu'ensuite nous n'aurons qu'à suivre le chemin. Nous le suivons donc, et commençons à grimper. Ahmed est en fait guide de haute montagne, ça tombe bien non? On cherchait bien un guide, alors pourquoi pas lui?

guide

 

Si au départ nous étions un peu embêtées de nous être fait imposé la présence d'Ahmed nous nous sommes vite rendues compte de notre chance. D'abord je ne vois pas comment faire cette randonnée sans guide, il n'y a pas de fléchage ou de marquage. Ahmed nous explique des tas de choses intéressantes, il grimpe comme un chamois, sautant d'un rocher à l'autre et nous aidant à passer certains passages. Aide précieuse, clairement nous ne serions pas allées au bout de la randonnée si nous n'avions pas été accompagnées!

La première partie consiste effectivement essentiellement à grimper en escaladant des rochers

IMG_5051

 

Après environ 1h-1h30 de montée, dont un passage à niveau via une échelle en bois qui m'a un peu impressionné (c'est peu dire, je dirais même que j'ai grave flippé, une échelle posée sur les cailloux, au bord d'une falaise, j'étais pas à l'aise du tout. Du tout...), on fait une petite pause jus d'orange frais / thé à la menthe. Et puis une petite photo de la cascade qu'on aperçoit depuis notre terrasse panoramique!

IMG_5048

 

On se remet en route pour la dernière partie de la randonnée. J'ai eu beaucoup de mal à redémarrer. Nous sommes à 1300 mètres d'altitude et j'ai mis un quart d'heure à trouver mon souffle. Mais le paysage est magnifique.

 

ourika 1

marrakech juin 2014 (137)

ourika

 

Après une demi heure de marche nous arrivons à la cascade!

cascade

 

Quel plaisir de tremper nos pieds dans l'eau fraîche et pure.

les peids dans leau

 

J'avais pris une veste avec moi à cause de la fraîcheur liée à l'altitude. Autant vous dire que je ne l'ai PAS mise. Par contre elle m'a bien encombrée et s'est même incrustée sur mes photos!

marrakech juin 2014 (135)

 

Voilà, l'heure est venue de redescendre. Quelques photos avant de dire au revoir à notre guide...

bande de filles

 

 

Puis nous déjeunons dans un des nombreux restaus berbères qui bordent la rivière... Ce soir au ryad une masseuse nous attend, pour un hammam suivi d'un massage d'une heure, merveilleuse façon de terminer cette très belle journée!

marrakech juin 2014 (148)