Ce mois ci nous allons parler des récits graphiques et journalistiques de Joe Sacco, avec un zoom sur Gaza 1956.

gaza56-964c5

 

Joe Sacco est auteur de BD mais il est aussi incontestablement journaliste d'investigation. Il s'est intéressé à la guerre du Vietnam, à la guerre du Golfe et au conflit israélo-palestinien et yougoslave dont il a tiré plusieurs ouvrages (voir bibliographie ci dessous)

L'ouvrage dont je voudrais vous parler ce mois ci est une BD parue en France en 2010 chez Futuropolis Gaza 1956, en marge de l'histoire.

Les événements déterrés par Joe Sacco se déroulent pendant la crise du canal de Suez, en marge du conflit principal, comme l'indique le sous-titre de l'oeuvre. Il s'agit d'une sanglante intervention de l'armée israélienne en Palestine. Evénement peu médiatisé dont les rapports officiels diffèrent selon les auteurs. Les israéliens expliquent les massacres massifs comme une réponse justifiée à un soulèvement palestinien, ce que ces derniers démentent.

gaza56a

 

Pour démêler le vrai du faux, Joe Sacco a passé sept années dans les lieux des événements qu'il tente de comprendre. Son livre raconte comment il prend contact avec les survivants et les témoins oculaires du massacre. Il recoupe les témoignages et remonte le fil du temps jusqu'à ce que les journées clés se dessinent clairement.

Le travail d'investigation de Joe Sacco, porté par la rigueur de ses recherches et par un pointilleux souci du détail, est impressionant. Mais à aucun moment sa narration ne s'en trouve alourdie. Au contraire. Et heureusement parce que l'épaisseur de la BD pourrait en effrayer plus d'un. En effet, les plus de 400 pages, taille peu fréquente en bande dessinée, ne devraient pas vous empêcher de lire l'exceptionnel Gaza 1956 car Joe Sacco, jonglant entre passé et présent, s'amuse réellement avec un style narratif rebondi et fluide.

gaza

 

Pour aborder le sujet du style graphique de Joe Sacco, je ne veux pas manquer de vous faire partager ma lecture déconcertée des premières pages de Gaza... Issue d'une culture BD très européenne j'ai été un peu prise au dépourvu en découvrant le style très emprunt du comics américain. Vous savez, les cases bruyantes de ces aventures de super-héros, les découpages un peu brusques et faussement spectaculaires... Et bien cet héritage culturel se retrouve nettement dans le style de Joe Sacco, mais bizarrement ça passe vraiment comme du miel. Et au bout de dix pages j'étais convaincue et je ne réussirais pas à lâcher ma nouvelle BD culte!

Avant que vous ne courriez chez votre libraire préféré ou dans la bibliothèque municipale la plus proche de chez vous pour y trouver Gaza 1956, sachez que ce mois ci est paru, également chez Futuropolis, La grande guerre, le premier jour de la bataille de la Somme, une BD de 7 mètres de long!

GrandeGuerre-couvx

695048SACOOGGaccordeon

 

Bibliographie choisie :

Chez Rackam Soba : une histoire de Bosnie (2000) ; Gorazde : la guerre en Bosnie orientale, 1993-1995 (2004) ; The fixer : une histoire de Sarajevo (2005) ; Derniers jours de guerre : Bosnie 1995-1996 (2006) ; Palestine (2010)

Chez Futuropolis : Gaza 1956, en marge de l'histoire (2010) ; Jours de destructions Jours de révolte (2012) ; La grande guerre, le premier jour de la bataille de la Somme (2014)

 

Nelly.