Quand je suis tombée enceinte d'Alistair Joshua avait tout juste 2 ans. A sa naissance Il était devenu le centre de ma vie. Il était la lumière de mes jours, le bonheur de tous mes instants , mon ange, ma merveille,il était mon TOUT.

Je l'aimais d'un amour intense, incroyable, formidable et, me semblait-il, exclusif...

 

Mon Jo

 

Alors bien sûr je ressentais bien quelque chose pour celui qui grandissait en moi mais j'avoue que je me disais qu'il me serait impossible de l'aimer autant que son aîné. Plus que par l'envie d'avoir un autre bébé je me pensais motivée par l'idée de d'offrir à Joshua un petit frère ou une petite soeur. 

D'ailleurs le jour où a eu lieu la rencontre entre les deux frères a été un moment magique, empreint à jamais d'un petit goût de merveilleux.

 

jo et lis

 

Alistair a tout de suite été le bébé de rêve : calme, souriant, câlin, éveillé et... DORMEUR! Joshua a mis presque 1 an à nous offrir le luxe de pouvoir dormir 7 heures d'affilée (à condition de se coucher avant 22h...). Alistair a fait ses nuits (20h-9h, a dream come true) à 3 semaines, et il dormait encore deux heures le matin et deux heures l'après-midi!

IMG_1342

 

Alors rapidement, insidieusement, s'est installé le sentiment que non seulement j'aimais Alistair autant que son frère mais qu'il était même fort probable que je l'aime PLUS que lui.

A la maternité Joshua était insupportable, grimpant partout, touchant à tout, n'écoutant rien, cumulant les bêtises et faisant un tel boucan que je ne supportais plus sa présence. J'attendais ses visites avec impatience mais après 15 minutes je n'en pouvais plus, je voulais juste qu'il s'en aille. Son départ me donnait l'impression d'avoir survécu à une tornade, me laissant excédée et fatiguée.

Et heureuse de me retrouver seule avec mon petit père peinard.

Joshua avait 3 ans, un petit garçon en pleine forme qui aimait courir, sauter, danser, parler "Maman 'dade, maman 'dade". Je n'ai pas toujours eu envie de regarder.

Je ne sais plus exactement combien de temps j'ai ressenti cela (quelques jours, quelques semaines...?). Et de loin cela me paraît iréel, je m'en souviens mais comme si c'était l'histoire de quelqu'un d'autre. 

Joshua EST le centre de ma vie. Il EST la lumière de mes jours, le bonheur de tous mes instants, mon ange, ma merveille, il EST mon TOUT. 

Je l'aime d'un amour intense, incroyable, formidable. Mais pas exclusif. Parce que maintenant c'est multiplié par deux.

Alistair EST le centre de ma vie. Il EST la lumière de mes jours, le bonheur de tous mes instants, mon ange, ma merveille, il EST mon TOUT. 

Je l'aime d'un amour intense, incroyable, formidable. Mais pas exclusif.

IMG_6560

 

 

Je crois que c'était juste mon baby blues à moi.