Comme tous les soirs je me mets sur le canapé. Y a quoi à la télé? Je cherche un truc sympa, pas trop prise de tête car à cette heure là ma tête à moi elle est - comment dire - passée en mode veille.

Je feuillette mon Télérama et lit en diagonale les (miteux) programmes de la soirée. Beaucoup de chaînes pour pas grand-chose. Et puis je tombe sur un film, je sais pas pourquoi je m'arrête à celui là, je lis le résumé. Oups, un film pour adultes. Et là je vois le casting. Les deux acteurs principaux s'appellent Gérard et Josiane. Ha, ha, Gérard et Josiane, je me marre toute seule. Nan, mais qui a envie de regarder un film de fesses avec Gérard et Josiane (si tant est qu'on a envie de regarder un film de fesses tout court)? Mais franchement autant aller se mettre au lit tout de suite (pour dormir s'entend). Puis ça me file un petit coup de blues, sûrement qu'à l'époque Gérard et Josiane c'était le top du prénom sexy. Ils ont quel âge maintenant Gérard et Josiane, 60, 70 ans? Peut-être même qu'ils sont morts... Que seront nos Clara et Rocco pour nos enfants hein? Les Bidochon de notre génération? Nos Sandrine, Céline et Stéphanie seront alors l'équivalent de nos Monique, Bernard et Jean-Pierre... On vieillit hein. Mais faut dire par ailleurs que ce genre de film a aussi un peu évolué depuis. Pas forcément dans le bon sens.

Il y avait récemment dans le métro cette affiche pour une pièce de théâtre :

13b14df0-70e4-4b30-ada1-203f0d1b2784_2432565

 

Gros débat : oeuvre d'art ou image choquante? La RATP l'a finalement interdite d'affichage dans ses stations. Alors je suis peut-être vieux jeu mais j'avoue que je trouve effectivement cette affiche très déplacée dans un lieu où passe des personnes de tout âge.

Le thème est la découverte du plaisir par une jeune fille, quelque chose comme ça. "Rêveries d'une jeune fille", "un spectacle qui désacralise la sexualité" selon le site Première. Ben justement il est un peu là le problème. Dans une société où l'intime a des limites très flexibles, ne peut-on pas garder quelques petites choses un peu sacrées? Doit-on toujours tout exposer? Je ne sais pas ce que vaut la pièce mais quel manque d'imagination! On ne cherche plus à représenter le désir, on l'expose dans ce qu'il a de crû, d'intime. Trop facile, trop lisse, sans ambiguité. Non je ne trouve pas cette affiche "magnifique", non, elle me dérange.

Le désir représenté en 1949...

riz_amer-affiche

 

Dans un autre registre, ça paraît anecdotique mais l'autre jour je cherchais des caleçons pour Gary. Activité jusque là bien innocente. Les boxers de toutes les couleurs me passent sous les yeux. Alors je t'explique Gary voulait un type précis de tissu pour ses caleçons, monsieur a la fesse sensible. Du coup j'agrandissais les photos pour mieux voir. Et je tombe sur celui là. Nan mais oh, avec tous les logiciels de retouche dont on dispose aujourd'hui ils pouvaient pas...je sais pas..lisser un peu, arrondir, estomper. Pour raboter les cuisses des mannequins sur Photoshop ça y va bon train, mais là rien? Bouh, non, je sais, mais cette photo là non, je peux pas...

5586762_Boxer_Minipants_OLAF_BENZ_RED1316_Steel_p_12-23082_1200

 

 

PS : non je n'ai pas regardé le film avec Gérard et Josiane et non je ne me souviens pas sur quelle chaîne c'était...