Par un hasard tout à fait fortuit (mais n'est ce pas là l'essence même du hasard!) je viens de lire 3 romans suédois, et chacun écrit par une femme. Ces trois romans, outre leur nationalité, ont aussi en commun un thème central : la mère. Et je peux vous dire qu'il ne fait pas bon avoir une mère suédoise si j'en crois ces lectures. Et les pères n'en sont pas vraiment, ils brillent par leur lâcheté et leur absence. C'est drôle d'observer ces similarités dans trois livres qui n'ont rien en commun.

 

Les oreilles de Buster - Maria Ernestam

Ou comment la narratrice en venue à tuer sa mère. Je ne vous gâche pas l'intrigue, le meurtre est avoué dès l'introduction. C'est un roman à la fois drôle et impitoyable, une écriture intelligente et fine, qui m'a valu des heures de veille tardives pour cause d'addiction!

Juste un petit extrait qui m'a plu sans être forcément représentatif de toute l'histoire. Lors d'un repas une convive explique ce qui serait arrivé si les rois mages avaient été des "reines-mages":

"...elles n'auraient pas fait de cadeaux qui ne servent à rien, de la myrrhe, de l'encens et je ne sais plus quoi. Non, d'abord elles auraient demandé leur chemin pour arriver à temps et donner un coup de main pendant l'accouchement. Ensuite elles auraient fait le ménage dans l'étable. Elles auraient apporté du linge propre, des habits, des couches et puis à manger..." Ce à quoi un homme répond qu'une fois sorties de l'étable, ces reines-mages déblatèreraient  "Les sandales de Marie ne vont pas avec sa tunique, le bébé ne ressemble pas du tout à Joseph, leur âne paraît bien usé...on ne va jamais récupérer le plat dans lequel on a apporté les boulettes de viande...".

oreilles-de-Buster2

 

La ferme des Neshov - Anne B. Ragde

C'est le premier tome d'une trilogie. Ici aussi il s'agit de la mort de la mère et le cataclysme que cela entraîne dans la vie de trois frères qui ne se voyaient plus. L'écriture est sèche et froide, à l'image des personnages et du décor dans lequel ils évoluent. C'est moins stylisé que chez Ernestam, moins profond peut-être, néanmois là aussi on se laisse rapidement happé par l'histoire, et la fin laisse sur sa faim, je suis donc impatiente de lire le deuxième tome!

 

 

poster_78878

 

La Sirène - Camilla Lackberg

Il s'agit à d'un polar, suite d'une longue série de cette auteur avec les personnages d'Ericka et Patrick. Si on peut regretter que la construction soit toujours bâtie sur un même schéma (une histoire passée que l'on découvre par fragments expliquant le meurtre perpétré aujourd'hui) l'intrigue reste suffisamment palpitante pour que là aussi on ait du mal à lâcher. L'écriture est simple, rien de fracassant, des passages sont parfois un peu répétitifs, mais cela reste une lecture divertissante et plaisante.

 

 

la sirene

 

Lors de mon retour de vacances la bibliothèque était encore fermée pour plus de 15 jours, ayant peur de manquer de lecture je me suis payé un petit plaisir, une commande sur Fnac.com. Sauf que la livraison a pris plus de 15 jours, et mes livres sont arrivés bien après l'ouverture de la bibliothèque auprès de laquelle j'avais déjà fait quelques réservations pour avoir du stock rapidement. Alors entre ça et les copines échangeuses de bonnes lectures, voici ce qui m'attend sur ma table de nuit!! Je vous en donnerais des nouvelles...

books