"- C'est les garçons qui commandent, les filles, ça peut pas être chefs".

Joshua, 4 ans.

Voilà une grande question qui se pose à moi (presque) tous les jours: comment éduquer ses garçons en leur transmettant une image de la femme qui corresponde à mes valeurs? Joshua a eu un bébé et une poussette, et de la dinette avant qu'apparaissent garage et voitures. La passion des voitures lui est venue plus tard, nous ne l'avons jamais poussé dans ce sens. Je crois que ça a commencé lors de son entrée en crèche. Sa poupée était au départ son "'objet transitionnel", celui qui faisait la liaison entre la crèche et la maison, mais il a été remplacé par une, puis deux, puis trois voitures. Influence du groupe??

Il y a le problème de la télé et des DVD. Cette petite phrase sur les garçons qui commandent a été dite à une période où il regardait Yakari. Dans Yakari le chef des indiens est un homme, lorsque des décisions importantes doivent être prises il y a une réunion du conseil...uniquement composé d'hommes. Dans un épisode sa petite copine Arc-En-Ciel se révèle être une très bonne pécheresse pêcheuse ce qui est très étonnant de la part d'une femme et du coup met la honte aux deux garçonnets. Quand même, être battu à la pêche par une femme...

Je laisse Joshua regarder "Top Chef" avec moi. C'est notre truc à nous, notre petit plaisir. Il a la sensation d'avoir le droit de faire un truc de grands. Il regarde cela avec intérêt et sérieux. "Ah maman je ne sais pas si ça va être assez moelleux là / Tu crois que c'est bon ça maman? Tu aimerais goûter toi? / Il est moche ce poisson moi j'en veux pas / Je crois que là ça va manquer de croustillant ...." ... Seulement dans Top Chef il y a des trucs qui me chagrinent un peu. Ces petites phrases qui l'air de rien pénètrent dans l'esprit de mon petit garçon. "On est pas des gonzesses nous, on ne s'écrit pas de lettres", "J'ai pas envie de chialer comme une fille", ou lorsqu'ils cuisinent pour une fille ce doit toujours être léger,et elles sont plus difficiles à satisfaire. "Je veux leur prouver qu'une fille peut aller au bout" (sous entendu cela reste à prouver évidemment)....

Alors comment expliquer que oui peut-être les filles préfèrent les choses raffinées, les plats tout en en finesse mais que cela n'est pas une faiblesse ou un défaut? Je suis pour l'égalité des sexes dans la considération, le salaire, mais égalité ne veut pas dire similarité. Les femmes sont différentes...enfin non, là cela veut dire que l'homme est la référence... disons plutôt que l'homme et la femme sont indiscutablement différents et que c'est juste une très grande richesse et qu'ils devraient s'inspirer les uns des autres (ou l'homme devrait s'inspirer un peu de la femme en fait), et se réjouir de leur complémentarité (la femme représentant les trois quart d'un tout et l'homme ben, juste un quart), et que les femmes aussi peuvent tout à fait commander (et que ce serait mieux si c'était la femme qui commandait toujours d'ailleurs) parce que c'est maintenant que ça se joue...

Je commence par des exercices pratiques et fort terre à terre : le ménage n'est PAS une tâche exclusivement féminine. Allez les gars, à vos lingettes...

 

IMG_7333

 

IMG_7335

 

IMG_7340

 

IMG_7345

 

IMG_7346

IMG_7347

IMG_7350

 

Et comme Alistair a déjà la fibre écolo, les lingettes il en fait double usage. Une fois qu'il a bien frotté il se mouche le nez...

IMG_7338