Savez-vous qui est cet homme?

murase

C'est de Dr Rainwater, et malgé ce que pourraient laisser penser ce surnom et cette photo ce n'est pas le personnage principal du remake japonais de Chantons sous la pluie!

 

Les débuts

Nous sommes au début des années 80 et suite à de violentes tempêtes la ville de Tokyo doit faire face à de graves problèmes sanitaires. En effet les fortes précipitations font déborder les égouts, le sol ne peut absorber ces énormes quantités d'eau car la ville est bétonnée de toutes parts.

 

10-Reflet_Urbain

Diplômé de l'Université de Pharmacie de Tokyo, le docteur Rainwater - Makoto Murase de son vrai nom - est alors directeur sanitaire de Sumida, un arrondissement de la capitale nippone. Il veut trouver une solution à ces problèmes d'inondation et une solution durable, à Tokyo il tombe plus de 2 milliards de tonnes d'eau par an! Il réunit un groupe d'experts reconnus dont une des solutions est de récupérer l'eau en amont et de la stocker ensuite dans de grands réservoirs souterrains.

D'abord sceptique Murase se penche sur la question durant de long mois pour mettre au point un sytème performant, tout en étudiant de près la faisabilité et les coûts.

Comment ça marche?

Le procédé retenu consiste en la récupération de l'eau de pluie directement sur les toits, elle est évacuée via des gouttières munies de filtres spéciaux afin d'avoir une eau la plus neutre possible. L'eau est ensuite stockée dans d'énormes cuves souterraines en ciment capables d'en contenir plusieurs milliers de mètres cubes. Non potable cette eau représente tout de même une ressource importante qui peut être utilisée pour les chasses d'eau, les machines à laver, l'arrosage des espaces verts et même par les pompiers en cas d'incendie.

Sumo testé

Au même moment doit se construire le plus grand stade de sumotoris de Tokyo, à Sumida justement. Murase propose d'intégrer son système au projet de construction et essuie un premier refus. Mais il parvient finalement à convaincre la Fédération Japonaise de Suma grâce à l'argument économique. Certes ce système demande un investissement de départ mais celui sera rentabilisé en moins de 5 ans, et ensuite les économies sur les factures d'eau s'élèveront à plusieurs millions de yens par an!

edoTokyoMuseum27

Et aujourd'hui??

Depuis sa première mise en oeuvre en 1986, le système mis au point par Murase a fait ses preuves et des adeptes. En effet les inondations ont totalement cessé, les résultats économiques sont probants et désormais à Tokyo ce système est obligatoire pour chaque nouvelle construction.

Il s'attaque maintenant aux mégalopoles occidentales. Il a défendu son projet devant les Nations-Unies, arguant que la ressource naturelle la plus précieuse au monde, l'"eau du ciel" comme il l'appelle, est une alternative viable et durable permettant d'économiser l'eau, devenue un enjeu majeur, provenant de la Terre. On pourrait ainsi réduire de plus de 25% la consommation d'eau des grandes villes.

Il a également des projets pour les pays en voie de développement, dans les campagnes indiennes par exemple, où il adapte le système aux problématiques locales.

 

water_02

water_03