Tu dessines, crée, des décors. Peux-tu expliquer plus précisément ton métier, nous parler de tes différentes expériences et ce que tu aimes particulièrement dans ton activité?

Tu me demandes de te décrire mon métier et de raconter mes expériences... Difficile. Par contre je peux t'expliquer pourquoi c'est compliqué. La nature de mon travail fait qu'en 25 ans je n'ai que très rarement travaillé deux fois avec les mêmes personnes. Pour l'anecdote je te dirais que j'ai rencontré David sur un tournage il y a maintenant 23 ans et qu'il nous a fallu attendre juin dernier pour être à nouveau ensemble sur le même plateau, et cette fois en plus Pénélope était à la figuration...donc trois Campbell au générique! Un miracle. A chaque début de projet, qu'il s'agisse de deux semaines ou de deux ans de contrat je dois me présenter, expliquer mon parcours, je dois détailler les différents postes que j'ai occupé, prouver mes qualités... bref me déshabiller pour être intégrée à l'équipe.Avec la crise le temps qui nous est octroyé pour ce striptease est de plus en plus réduit et l'on nous scrute de plus en plus près. De mon côté j'ai de plus en plus de mal à accepter cette "intégration immédiate obligatoire" que nous devons opérer. Fort heureusement j'ai pris du grade et il m'arrive de dire "vous me voulez? Alors dépêchez vous car j'ai un autre client qui attend et lui, il ne pose pas de questions".
Je te dirais juste qu'être artiste dans le monde marchand était déjà compliqué quand j'ai commencé ma carrière, mais maintenant c'est impossible
.

jeanne_d_arc_joan_of_arc_1998_reference
  diner_de_cons

Le projet artistique idéal, celui dont tu rêves ce serait...?

Je n'ai pas de projet artistique idéal, je rencontre des âmes, des personnes souvent très fragiles, des personnes que j'aime et c'est un réel déchirement à chaque fin de projet car je sais maintenant que je ne les reverrais pas, mais je fais un peu partie d'elles. La trace artistique du projet est laissée sur la pellicule, c'est tout ce qu'il reste de cette création et c'est très bien. Mais ce partage et cette union sont au service d'un tout et j'aime faire partie d'un tout. Les équipes de tournages de longs métrages sont peut-être les dernières "troupes" au sens théâtral du terme.

Tu as épousé David qui est anglais, à ton avis que doit savoir une française qui va épouser un anglais?

Epouser un anglais... ou on pourrait dire épouser un étranger en France, car les anglais ne sont pas mieux lotis que les noirs, les arabes ou les portoricains! Dans cette France si raciste où même au sein de ma "grande famille Fortin" j'ai entendu les pires horreurs sur cet anglais que j'ai eu la drôle d'idée d'épouser, il est bien difficile pour un étranger de trouver sa place. Alors que moi je n'ai eu aucune difficulté à être intégrée à Londres dans cette institution si immuable qu'était la BBC il y a 20 ans, en même temps que dans ce peuple où la curiosité et la joie de vivre sont si fortes. Si la France avait peu accueillir moitié aussi bien David que moi j'ai été acceptée là-bas... Si on pouvait lui offrir aujourd'hui, alors que nous célébrons nos 17 ans de mariage, une place entière et non un strapontin ce serait un miracle. Mais je ne crois pas aux miracles...

david sophie

Comme moi tu as vécu en Irlande, peux-tu raconter un souvenir marquant de ta vie là-bas?

L'Irlande est inracontable. Tous les sentiments qui sont en moi sont à leur paroxysme quand j'essaie de les appliquer à mon histoire avec ce pays. J'y ai aimé plus fort, j'y ai pleuré plus désespérément, j'y ai respiré plus intensément, je m'y suis sentie plus libre, j'y ai bu, mangé, dansé, ri, chanté, partagé, reçu le plus extrêmement du monde? Mon premier amour, mon premier emploi,ma première cuite, mon premier ami, ma première coloc, mon premier salaire, ma première thèse, tous mes premiers pas ont eu lieu là-bas et ca n'a pas été facile tu peux me croire. Mais tout était tellement intense. Alors si je peux partager une chose gaie ce serait cette soirée partagée dans un luxueux hôtel de Dalkey avec l'équipe de France de rugby qui venait de gagner le "Grand chelem". Beaucoup de monde et une fête dans fin qui me donne encore mal à la tête rien que de penser au réveil du lendemain!

guiness k09_cottage_muckross

Quelle question je ne t'ai pas posée aurais-tu aimé que je te pose et quelle est sa réponse?

La question que tu aurais pu me poser : ça fait quoi d'être mère? Et j'aurais pu te répondre par une autre question : ça fait quoi d'être fille?

L'objet

Je n'ai pas d'attachement aux objets, aux fétiches, pas de symbole. J'aime les objets qui nous prennent par surprise. Cette porteuse d'eau je l'ai découverte en Espagne, au détour d'une petite rue d'un patelin perdu. C'était sur une toute petite place et pourtant le soleil d'automne parvenait jusqu'à elle. Je suis restée longtemps là à essayer de la prendre en photo et puis ne parvenant pas à lui rendre justice je l'ai juste regardée. J'ai été émue, j'ai imaginé les mains qui l'ont façonnée et j'ai regretté de ne pas les connaître.

portesue